ESPOIRS OLYMPIQUES - interview avec les stars du ski et duo frère-soeur.

Impossible de s’imaginer le cirque blanc sans le duo frère/soeur Maillard. Loïc (20) et Mélanie (18 ans) ont fait un début fulgurant. Dans cette interview, ils nous parlent de leurs passions. 

Loïc, qu’est-ce que tu associes aux Jeux Olympiques?

Loïc: Je les associe à un championnat d’un jour où il faut être au meilleur de sa forme, au bon moment. Mais les Jeux Olympiques sont aussi un événement de prestige car un sportif ne peut y participer que tous les quatre ans. 

Mélanie, tu as participé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Lillehammer en 2016: quelle a été ton expérience?

Mélanie: J’ai fait de nombreuses expériences intéressantes. J’ai eu l’occasion d’assister à certains sports moins connus ou rarement présentés en public. Je me suis fais des amis venus d’autres pays. C’est toujours super de retrouver tous les autres sportifs pendant les „pauses“. Et si, en plus, tu peux gravir le podium des vainqueurs et recevoir une médaille olympique, c’est vraiment un très grand événement. Et aussi un souvenir très cool, bien sûr.

Quels sont vos objectifs sportifs pour la saison à venir?

Loïc: Améliorer ma condition physique et augmenter mes performances sportives. Rester en bonne santé. Participer aux Jeux Olympiques.

Mélanie: Mon but, c’est de continuer à améliorer mes performances et d’avancer du Top 10 au Top 5 du slalom et du slalom géant. Et j’aimerais aussi participer aux Jeux Olympiques, bien sûr!

Comment trouvez-vous la collection des athlètes olympiques d’OCHSNER SPORT?

Loïc: Super. J’espère pouvoir la porter.

Mélanie: La collection est excellente. Les vêtements sont superbes et représentent parfaitement la Suisse.

Est-ce qu’il vous arrive de vous entraîner ensemble?

Loïc: Oui, ça arrive de temps à autre. Mais nous avons chacun notre programme; il est donc rare que nous nous entraînions ensemble.

Est-ce parfois difficile d’être constamment considéré comme „duo frère-soeur“?

Mélanie: Pas le moins du monde! savons tous les deux qu’une course féminine ne se compare pas à une course masculine. Je suis toujours très heureuse si Loïc obtient un bon résultat ou enregistre une réussite.

Qu’est-ce qui vous unit? Est-ce utile d’avoir un frère ou une soeur dans le cirque blanc?

Loïc: Oui, car nous pouvons partager nos passions et nos succès. J’ai toujours du plaisir à voir ma soeur apparaître à la télévision.

Mélanie: Pour ma part, je trouve cela très pratique. Si l’un a un problème au sujet du ski ou du matériel, l’autre est toujours au courant; nous pouvons nous entraider.

Quels sont vos objectifs sportifs à long terme?

Loïc: Gagner un titre olympique, un titre de championnat mondial ainsi que le globe de cristal (trophée pour la victoire finale de la FIS Ski World Cup de ski alpin). 

Mélanie: Mon but à long terme, c’est de gagner toute une discipline et de remporter une médaille olympique ainsi qu’une médaille aux championnats du monde.


Meillard's Olympia Favorites