Gagne un kit de Giro

Membres du CLUB, attention!
Il te manque l’équipement sûr et bien adapté pour tes premiers virages sur piste? Dans ce cas, tu dois absolument participer à notre concours.

Avec un peu de chance et parce que tu es membre ou nouveau membre du CLUB, nous t’équiperons d’un kit fonctionnel et très tendance composé d’un casque et de lunettes de ski.

Participe vite – nous te souhaitons bonne chance!

Délai de participation:
26. décembre 2018

 

 

 

Fill out my online form.

Sur quels aspects as-tu concentré ton entraînement d’été afin de franchir une nouvelle étape?
J’ai surtout travaillé ma condition physique. J’ai augmenté ma masse musculaire de deux kilos pour être plus robuste. Pour atteindre le maximum, il est utile de relever de petits défis tout au long de l’entraînement d’été.

Quels sont tes objectifs pour la CM en Suède, en février prochain?
Me qualifier, avant tout.

Et ensuite?
Le but de chaque CM doit être une médaille!

Tu es désormais sous contrat avec la marque de casques Giro. Qu’est-ce qui t’a incité à ce changement?
Étant donné que j’ai déjà souffert de six à sept commotions cérébrales, j’attache beaucoup d’importance aux dernières technologies. Je fais entièrement confiance à mon nouveau casque Giro avec la technologie de sécurité MIPS. Par ailleurs, je vois plus clair grâce à la lentille Vivid, qui rehausse les contrastes quel que soit le temps. Cela m’aide pendant la course et contribue à une sécurité accrue.
 

Des lunettes de ski pour accentuer les contrastes – par tous les temps

Vivid est une technologie de lentille brevetée, développée par Giro Snow avec le concours de Zeiss Optics. La lentille est conçue spécialement pour des conditions d’enneigement et elle accentue les contrastes.
 

La nouvelle génération de casques de ski protègent la tête de manière mesurable

Les casques de ski ne protègent pas aussi bien que l’on croit. Une nouvelle technologie offre désormais une sécurité supplémentaire que l’on peut mesurer. «Les têtes intelligentes se protègent.» Ce slogan s’est visiblement imposé sur les pistes: les têtes casquées dominent les pentes. Or, suivant les cas, la protection réelle est nettement inférieure à la sécurité ressentie.