CONSEILS POUR DÉBUTANTS EN CALLISTHÉNIE

Commencez par votre côté le moins fort et par les exercices les plus difficiles.

Adaptez cependant le degré de difficulté des exercices à votre état de forme physique en changeant effet de levier et amplitude de mouvement.

Exploitez pleinement balancement et amplitude, pour ne pas être victime d’indications mensongères quant à vos progrès. Quatre séries exécutées correctement valent mieux que quinze en «trichant».

Avant de vous lancer dans les exercices difficiles, maîtrisez parfaitement les bases. Préférez accroître le degré de difficulté d’un exercice plutôt que de le répéter inlassablement.

Si l’exercice est trop difficile (par exemple pull-up ou flexion du genou très prononcée sur une jambe), recourez à la «technique inversée»: exécution lente, contrôlée et dans le sens inversé (se lever au lieu de se baisser).

Appliquez le «principe de l’échelle», les intervalles: 1 répétition - pause - 2 répétitions - pause - 3 répétitions - pause - 2 répétitions - pause - 1 répétition. Il en résultera rapidement des mouvements techniquement propres.